empire

Premier Empire

Le maire de la commune Nicolas Prévost prête serment de fidélité à l'empereur Napoléon Ier. D'après des écrits retrouvés dans les archives, voici la prestation de serment de fidélité :

L'an mille huit cent onze, le vingt huitième jour du mois de février, heure de midi, conformément à l'avis de Monsieur le Préfet de l'Oise relatif au mode de la prestation de serment, n'ayant pas de prédécesseur pour le recevoir l’ayant prêté en présence d'Étienne Clément adjoint de ladite commune,En conséquence, le Étienne Clément, recevons le serment de Sieur Prévost, maire de la commune de Dieudonne nouvellement nommé par commission de Monsieur le Préfet de l'Oise qui ordonne que le Lieur Prévost entrera en fonction après avoir prêté le serment voulu par la loi et après avoir exercé pendant six semaines, a prononcé le serment suivant : « Je jure fidélité à l'empereur, roi d'Italie et protecteur de la confédération du Rhin, et médiateur de la Confédération suisse et de faire exécuter les lois. » Sur quoi, nous lui avons donné acte de prestation de serment et à signer avec nous ledit jour et avons signé.

Prévost Maire
Clément Adjoint

Un soldat de la Grande Armée

Le Louis Levasseur un habitant de la commune a été soldat de la Grande armée. Louis Levasseur naît à Dieudonne le 29 décembre 1782. Il effectue son service militaire pendant 12 ans dans l'armée de Napoléon premier. En 1828, il prend position de la maison située au numéro six route d’Anserville, maison qui appartenait déjà à sa famille en 1734. La particularité de la maison c'est que la partie supérieure des piliers soutenant la clôture à la forme du chapeau de Napoléon, cette particularité est toujours visible aujourd'hui. Louis Levasseur exerce la profession de garde champêtre, à Dieudonne, de 1828 à 1840.

Il décède le 15 mars 1867 à Dieudonne où il est enterré. Sa pierre tombale porte la mention suivante :

Ici repose le corps d'un homme bien

Louis Levasseur
Médaillé de Sainte-Hélène
12 ans de service militaire
Né à Dieudonne
le 29 décembre 1782
Décédé le 15 mars 1867
Dans sa 85e année.

La médaille de Sainte-Hélène, créée en 1857 par Napoléon III, a été attribuée à tous les vétérans des guerres de 1792 à 1815. Il y eût environ 500 000 décorés en France et à l'étranger.